Exercices de pectoraux avec les machines

Smith machine, développé à la machine, poulies, pec deck

musculation-rapideAvantages :

  • Excellents pour faire ressortir les pectoraux
  • De nombreuses machines sont à résistance variable, c-à-d que la charge est plus lourde quand vous avez le plus de force dans l’amplitude et plus légère quand vous avez le moins de force
  • Elles constituent un bon outil d’apprentissage pour les débutants et sont faciles à utiliser
  • Le risque de blessure est moindre
  • On n ‘a pas forcément besoin d’un assistant
  • Certaines machines peuvent reproduire la trajectoire du mouvement naturel.

Inconvénients :

  • Elles recrutent moins de fibres musculaires, ce qui veut dire moins d’effet et moins de développement musculaire
  • L’utilisateur est forcé d’adopter une amplitude de mouvement particulière
  • Elles nécessitent beaucoup moins de stabilisation que les charges libres
  • Votre taille peut être incompatible avec la machine
  • Elles limitent la force que l’on peut acquérir pour d’autres activités et/ou d’autres sports.

Conseils d’entraînement

* Équilibre : N’adoptez pas aveuglément l’opinion courante selon laquelle les machines sont le seul moyen de s’entraîner et ne les utilisez pas de manière exclusive.

Les exercices :

Smith machine

excellente pour faire ressortir les pectoraux et pour travailler lourd sans assistant.

Développé à la machine :

vous pouvez adopter toutes sortes de prises et donc accentuer le travail sur telle ou telle partie des pectoraux.

Poulies :

les appareils à poulies stimulent les pectoraux dans toute l’amplitude du mouvement, sous des angles très divers. Contrairement aux écartés avec haltères, la poulie vis-à-vis permet de conserver une tension constante dans les pectoraux tout au long du mouvement. De plus, comme on peut croiser les mains, cette plus grande amplitude permet de bien exercer les fibres profondes.

Pec deck :

Le problème ici est jusqu’où on doit reculer les bras. En raison de la position de l’articulation de l’épaule, un étirement extrême se fait au détriment de la stabilité de l’articulation. Pour l’exécution la plus sure, gardez les coudes plus bas que les épaules et ne les reculez pas au delà du buste.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *